Pierrick il est là-haut et il fabrique son chalet. Déstabilisant, mais tu y repasseras.

Au départ de toute religion, il y avait un Saint, des disciples, de la spiritualité. 
Avec le temps, nous nous sommes identifiés au mental et à une enveloppe faite de matière physique, le corps.
La philosophie est issue du mental, c’est une invention humaine. Si nous restons à philosopher, nous parlons et nous ne faisons pas l’expérience de nous-mêmes. Nous devons nous mettre en action et découvrir notre vraie nature. Qui nous sommes, et ce, grâce à la technique de la méditation.
Peu importe le terme utilisé pour nommer Dieu, il reste Dieu. 
L’homme l’a traduit au travers d’adorations, d’explications, de philosophie, de théologie. Mais il l’a fait sans la spiritualité, il a dénaturé Dieu. Seule l’Âme peut comprendre Dieu, le mental est limité et ne peut le comprendre. L'homme a donc humanisé Dieu à son image et à ses convenances au fil des siècles.
Si nous faisons abstraction de l’appartenance religieuse et que nous nous trouvons devant un être qui aime Dieu, nous n’avons pas besoin de discourir sur comment adorer Dieu, comment aimer Dieu. 
Parler ou simplement penser à Dieu suffit. (...)
Ton Âme est Amour. Le chemin commence par la pratique, il commence par l’expérimentation et ceci dans le laboratoire de notre intérieur. 
Laissons de côté nos lectures, nos discussions, rassurons notre mental afin de devenir ami avec lui et montrons-lui la voie du chemin intérieur. ​​​​​​​
Nous devons revisiter nos croyances grâce à une introspection régulière de soi-même et démonter les mécanismes de « j’aime et je n’aime pas ». Arrêter les jugements de « c’est bien, ce n’est pas bien », car tout a une raison d’exister dans la création, mais nous ne pouvons en saisir les raisons. Restons centrés sur notre intérieur, notre Âme, afin d’amener du discernement et de la paix dans nos vies.


Back to Top